CHF 34.05

1-24 heures

La livraison est possible via nos pharmacies partenaires après un consultation en-ligne
.

Swissmedic Nr.: 18889021
Index: 08.04.10

Pharmacode: 50966
GTIN/EAN: 7680188890216
Markteintritt: a.i.

Kategorie: B Charges répétée sur une prescription médicale.


Nivaquine® (100 mg)

Chloroquine (P01BA01)

100 pce

(0/5 , 2)

Pour obtenir du Nivaquine® (100 mg), vous devez disposer d'une prescription médicale. Sur Tondocteur.ch vous pouvez obtenir une prescription électronique suite a une téléconsultation avec le docteur de votre choix.

Les prescriptions médicales obtenues sur Tondocteur.ch sont utilisables dans plus de 1400 pharmacies suisses. Nous pouvons organiser l'envoi du Nivaquine® (100 mg) par la poste contre signature (24 heures) ou par médicament-taxi après un consultation en ligne.

Tu peux effectuer une téléconsultation médicale avec les médecins ci-dessous et obtenir des renseignements sur ce médicament et éventuellement obtenir une prescription électronique:
Dr. Zoheir Dehiba, Mies (VD)
Gnraliste


Tarifs:
10 premières minutes: CHF 35.57
5 minutes suivantes: CHF 17.05
Tarif appliquable de jour
Dr. Philippe Furger, Vaumarcus (NE)
Gnraliste
Interniste


Tarifs:
10 premières minutes: CHF 34.5
5 minutes suivantes: CHF 16.34
Tarif appliquable de jour
Dr. Vincenzo Liguori, Pambio-Noranco (TI)
Gnraliste
Interniste


Tarifs:
10 premières minutes: CHF 35.31
5 minutes suivantes: CHF 16.88
Tarif appliquable de jour
Une ordonnance prescrite via Tondocteur.ch est utilisable dans les 1400 pharmacies suisses ou dans les pharmacies-en-ligne. Nous pouvons organiser un envoi contre signature (24 heures) ou par médicament-taxi après un consultation en ligne.

Nivaquine doit être utilisée uniquement sur prescription médicale.

Nivaquine est un antipaludéen utilisé à titre préventif, mais aussi curatif du paludisme.

Le paludisme est une maladie infectieuse très répandue dans les régions tropicales et subtropicales. La transmission du parasite intervient par la piqûre d'un moustique anophèle infecté. Une semaine au plus tôt après la piqûre apparaissent de la fièvre, des frissons, des maux de tête et des douleurs au niveau des membres. Dans les cas bénins, ces symptômes s'apparentent à ceux de la grippe et peuvent également se manifester plusieurs mois après le séjour en zone infestée. Les formes graves peuvent menacer la vie et doivent être rapidement traitées. La substance active de Nivaquine (chloroquine) provoque la destruction des parasites dans le sang humain et apaise les symptômes, avant tout la fièvre. Outre ces effets sur le parasite, Nivaquine est également douée d'une efficacité sur certaines affections articulaires inflammatoires (polyarthrite chronique).

En ce qui concerne le paludisme, il est important de se protéger des piqûres de moustiques (sans considérer que cette protection contre les piqûres remplace la prophylaxie). Les anophèles piquent surtout du crépuscule au lever du jour. Pendant cette période de la journée, il est donc recommandé

  • d'utiliser des agents anti-moustiques;
  • de porter des vêtements qui couvrent, si possible, la peau;
  • d'utiliser une moustiquaire la nuit dans les pièces non protégées contre les moustiques.

Nivaquine ne doit pas être utilisée si vous êtes hypersensible à la substance active chloroquine ou à d'autres dérivés de la 4-amino-quinoléine, ou encore si vous souffrez d'un déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase (favisme), d'une affection des organes hématopoïétiques ou d'une affection de la rétine et en cas d'altération du champ visuel.

Ce médicament peut affecter les réactions, l?aptitude à la conduite et l?aptitude à utiliser des outils et des machines.

Si vous souffrez de psoriasis, de troubles du système hématopoïétique (porphyrie) ou d?épilepsie, une crise peut être déclenchée. Aussi la prudence est-elle recommandée lors de la prise de Nivaquine dans ces conditions, ainsi qu?en cas de maladies rénales et hépatiques graves. Nivaquine doit également être utilisée avec prudence si vous souffrez d?une maladie cardiaque, de troubles du rythme cardiaque, d?hypokaliémie et d?hypomagnésémie (diminution anormale de la quantité de potassium et/ou de magnésium dans le sang), ou si vous prenez un médicament qui induit des troubles de la conduction du coeur (prolongement de l?intervalle QT) car cela peut provoquer des anomalies du rythme cardiaque.

Lors d?un traitement prolongé, on procèdera à des contrôles médicaux réguliers de l??il, afin de déceler à temps les premiers signes d?une altération de la rétine.

Des mouvements involontaires, essentiellement des muscles du visage peuvent également apparaître. Ces mouvements se résorbent habituellement après la fin du traitement.

Chez l?enfant, un traitement prolongé par Nivaquine peut être entrepris uniquement sur prescription du médecin.

Si vous souffrez d?une cardiomyopathie (maladie touchant le muscle cardiaque), cette maladie peut s?aggraver avec la prise de Nivaquine. Des contrôles médicaux réguliers sont donc recommandés et la prise de Nivaquine doit être interrompue si la cardiomyopathie se développe.

Des hypogylémies sévères y compris des pertes de connaissance peuvent survenir. En cas de symptômes d?hypoglycémie, tels que transpiration, fréquence cardiaque élevée, faim, agitation, anxiété, fatigue, irritabilité, maux de tête, perte de concentration, somnolence, confusion mentale, troubles de la coordination, trouble visuels ou de l?élocution temporaires,   voire convulsions, veuillez immédiatement contacter votre médecin.

La prise concomitante de Nivaquine et d?autres médicaments/substances peut mener à des interactions (aggravation des effets secondaires, influence sur l?efficacité de l?association médicamenteuse). Veuillez informer votre médecin si vous prenez en même temps les médicaments/substances suivants: antidiabétiques ou insulines, alcool; substances hépatotoxiques; corticostéro?des; inhibiteurs de la MAO (médicament contre les dépressions), antirhumatismaux et autres médicaments contre la polyarthrite chronique; digoxine (médicament cardiaque); médicaments susceptibles d?interférer au niveau de la fonction cardiaque; méfloquine (autre antipaludéen); cimétidine (médicament contre l?ulcère gastrointestinal); médicaments contre l?hyperacidité gastrique contenant du magnésium ou du kaolin (ceux-ci réduisent l?absorption du principe actif de Nivaquine dans le sang. Nivaquine doit être avalée deux heures après la prise de ces préparations); antiépileptiques; vaccins contre la rage et la typho?de (au cas ou vous recevrez simultanément un vaccin contre la typho?de, la prophylaxie antipaludéenne doit être entreprise 3 jours au moins après l?absorption de la dernière capsule de vaccin); ciclosporine (pour prévenir le rejet du greffe); méthotrexate (anticancéreux).

Informez votre médecin ou votre pharmacien si

  • vous souffrez d?autres maladies,
  • vous êtes allergique ou
  • vous prenez déjà d?autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Le paludisme durant la grossesse constitue un haut risque pour l'enfant à naître. Chez de nombreuses patientes, Nivaquine peut être utilisée au cours de la grossesse pour la prophylaxie ou le traitement du paludisme. Informez néanmoins votre médecin si vous êtes enceinte et désirez prendre Nivaquine. L'administration de Nivaquine pour le traitement d'une polyarthrite chronique n'est pas recommandée au cours de la grossesse. Seul le médecin peut décider de l'opportunité d'un tel traitement.

Nivaquine ne doit pas être prise durant de longues périodes par la femme qui allaite. Votre médecin décidera de l'opportunité d'un tel traitement. Bien que la substance active passe dans le lait maternel, la quantité est insuffisante pour conférer un bénéfice quelconque au nourrisson; aussi une prophylaxie séparée est-elle nécessaire pour le nourrisson.

Pour la prophylaxie, Nivaquine peut être prise soit une fois par semaine, soit quotidiennement. L?importance de la dose dépend de la zone dans laquelle vous voyagez. Votre médecin vous fournira les informations nécessaires à ce sujet. Dans les deux cas, il est important que la prophylaxie soit entreprise 8 jours avant l?arrivée dans la zone infestée, et se poursuive 4 semaines après le départ (c?est-à-dire que vous prenez la seconde dose dans le cas d?une administration hebdomadaire ou la huitième dose dans le cas d?une administration quotidienne le jour de votre arrivée dans la zone d?endémie). Les comprimés doivent être pris après un repas, avec du liquide.

Posologie dans le cas de la prophylaxie

a) Administration hebdomadaire: Début: 8 jours avant l?arrivée en zone d?endémie, puis 1 fois par semaine. Adultes: 3 comprimés de Nivaquine 1 fois par semaine. Enfants: 35-45 kg: 2 comprimés de Nivaquine 1 fois par semaine; 25-35 kg: 1 comprimé de Nivaquine 1 fois par semaine; 5-25 kg: 5 mg/kg de poids corporel 1 fois par semaine. Arrêt du traitement: 4 semaines après le départ de la zone d?endémie. Les comprimés doivent être pris chaque semaine, le même jour de la semaine.

b) Administration quotidienne: Début: 8 jours avant l?arrivée en zone d?endémie. Adultes: 1 comprimé de Nivaquine par jour. Enfants: 35-45 kg: ¾ de comprimé de Nivaquine par jour; 25-35 kg: ½ comprimé de Nivaquine par jour; 5-25 kg: ¼ comprimé de Nivaquine par jour. Arrêt du traitement: 4 semaines après le départ de la zone d?endémie.

Traitement du paludisme

Votre médecin décidera des doses qui sont nécessaires. En général, ces doses sont les suivantes: Adultes: Premier jour: 6 comprimés de Nivaquine en une fois, puis 3 comprimés 6 heures plus tard; 2e et 3e jours: 3 comprimés par jour; éventuellement, les 4e et 5e jours, 3 comprimés par jour. Enfants: Premier jour: 10 mg/kg PC en une fois, puis 5 mg/kg PC 6 heures plus tard; 2e et 3e jours: 5 mg/kg PC par jour; éventuellement, les 4e et 5e jours: 5 mg/kg PC.

Polyarthrite chronique

Dans le cas d?une polyarthrite chronique, la posologie sera fixée par le médecin traitant. Elle est, en général, de 3 comprimés de Nivaquine par jour.

Ne modifiez pas de votre propre initiative, la posologie prescrite. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous pensez que l?efficacité du médicament est trop forte ou au contraire trop faible.

La prise de Nivaquine peut provoquer les effets secondaires suivants:

Très fréquemment, nausées, vomissements et diarrhées (pour les éviter, prendre de préférence Nivaquine après les repas), insomnies, maux de tête, prurit.

Fréquemment,  réactions allergiques graves incluant des tuméfactions de la peau et de la muqueuse, inflammation de la muqueuse buccale, dépression, vertiges, éruption cutanée, urticaire, des crises d?épilepsie ont été rapportées - même lors d?une administration à faible dose pour la prophylaxie du paludisme.

Occasionnellement, cardiomyopathies (insuffisance cardiaque parfois létale) lors d?un traitement prolongé avec des doses élevées.

Rarement, hépatite. Les premiers signes avant-coureurs d?une hépatite sont: fatigue, sensation de faiblesse, malaises, manque d?appétit, nausées ou vomissements. D?autres signes sont la coloration en jaune des yeux (conjonctive) ou de la peau ou une décoloration des selles.

Rarement, symptômes cardiovasculaires tels qu?une chute de tension, des modifications de l?ECG et des troubles du rythme cardiaque après des doses élevées.

Occasionnellement, coloration bleu-noir, principalement des ongles et de la muqueuse, chute des cheveux,

Rarement, aggravation réversible du psoriasis, troubles pigmentaires,réactions cutanées vésiculaires et squameuses graves.

Système nerveux:  Rarement de l?anxiété, de l?agitation, une confusion, des hallucinations. Occasionnellement, névrite etrarement, polyneuropathie, des paresthésies (par ex. fourmillements).

Des cas de mouvements involontaires du visage ont également été rapportés.

Occasionnellement, troubles musculaires.

Occasionnellement, troubles auditifs tels qu?acouphènes, lésions auditives, surdité.

Rarement, altération de la formule sanguine.

Troubles de la vision: fréquemment, des troubles oculaires réversibles tels que des troubles de l?accommodation, une vision floue passagère. Rarement, opacité de la cornée. En cas de traitement prolongé avec des doses élevées: dépôts sur la rétine qui entraînent des pertes de champ visuel.

Des cas de maculopathie et de dégénéresecence maculaire ont été rapportées et peuvent être irréversibles.

Des cas d?hypoglycémies (manque de sucre dans le sang) ont été rapportés.

Des cas de comportements suicidaires ont été rapportés.

Si vous remarquez d?autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Surdosage: dans le cas où un enfant absorbe accidentellement des comprimés de Nivaquine, consulter immédiatement un médecin et faire vomir l?enfant le plus rapidement possible.

Tenir le médicament à température ambiante (15-25 °C) et hors de portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l?emballage.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d?une information détaillée destinée aux professionnels.

1 comprimé de Nivaquine contient 100 mg de chloroquine sous forme de sulfate de chloroquine et des excipients.

18889 (Swissmedic).

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballages de 100 comprimés.

sanofi-aventis (suisse) sa, 1214 Vernier/GE.

Cette notice d?emballage a été vérifiée pour la dernière fois en septembre 2014 par l?autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Evaluations patients

Évaluer médicament: Nivaquine® (100 mg)


Partage ton expériences concernant ce médicament. Cette information aidera les autres. Nous te remercions pour ta participation!
Est-ce que ce médicament a été efficace ?
(1: pas efficace, 5: très efficace)
Ce médicament a-t il été facile à utiliser?
(1: pas facile, 5: très facile)
Recommandes tu ce médicament?
(1: Non, 5: je le recommande vivement)
As tu eu des effets secondaires à cause de ce médicament?
(1: beaucoup d effets secondaires, 5: Aucun effet secondaire)
Les effets secondaires causés étaient-t ils lourds?
(1: très lourd, 5: pas lourd)
Je certifie par la présente que toutes les informations sont véridiques et exactes. Mon évaluation reflète mon expérience personnelle. Mon évaluation est appropriée et sert à bénéficier aux autres avant l utilisation du médicament.